Je souhaite :

Habiter

Investir

PARRAINAGE :

Accédez à votre espace personnalisé pour suivre l’avancée de votre chantier

Mon espace client

Retrouvez tous vos coups de coeur pour trouver facilement votre bien

Mes favoris

Vous connecter ?
*champs obligatoires

Toute l'actualité à ne pas manquer

03.05.22

Acheter son logement sans apport

Avec des taux de crédit immobilier toujours très bas

Avec des taux de crédit immobilier toujours très bas, les candidats à l’achat d’un appartement ou d’une maison peuvent financer leur opération, parfois sans apport. Encore faut-il faire partie des clients-cibles des banques, les mettre en concurrence si besoin et procéder à une négociation affirmée avec ces derniers. Nos conseils.

Un contexte favorable au crédit

Taux de crédit immobilier en hausse… mais toujours faibles. C’est le constat que l’on peut tirer en se référant aux dernières données du baromètre mensuel Crédit Logement CSA. Selon l’observatoire, le taux de crédit immobilier sur 20 ans, toutes durées confondues, hors frais d’assurance atteignent les 1,09 % en février 2022 contre 1,06 % en décembre 2021. La durée moyenne d’emprunt est estimée à 19,9 ans. « Cela permet d’absorber en partie les conséquences de la hausse des prix des logements qui perdure », précise dans sa note mensuelle l’Observatoire Crédit Logement CSA. Pas de quoi porter atteinte au portefeuille des ménages et freiner les possibilités de recourir à l’emprunt bancaire pour acheter. Et cela malgré le durcissement des conditions d’octroi en vigueur depuis le 1er janvier 2022. Désormais, les banques ne peuvent plus proposer de durées de remboursement des crédits supérieurs à 25 ans dans l’ancien et 27 ans maximum dans le neuf. Le reste à vivre des emprunteurs après calcul des mensualités doit être égal ou supérieur à 35 % de l’ensemble de ses revenus. Mais les banques sont, tous les trimestres, autorisées à déroger à ces règles pour 20 % de la production. 


Pas d’apport pour les bons profils

Parmi ces derniers, on compte de nombreux emprunteurs qui obtiennent des prêts immobiliers sans apport… sous certaines conditions. D’abord, avoir un bon profil, c’est-à-dire être primo-accédant, avoir moins de 50 ans, en CDI depuis plusieurs années dans un secteur faiblement impacté par la pandémie et présenter des comptes bien tenus, sans aucun crédit à la consommation en cours. Les investisseurs sont également les gagnants de ces opérations, à condition que le loyer à venir soit suffisamment important pour financer les mensualités du crédit. Si la banque refuse de délivrer un prêt sans apport, il est possible de faire jouer la concurrence, soit en s’adressant à d’autres établissements bancaires, soit en faisant appel à un courtier en crédit immobilier. 


Tenter la négociation

Pour tenter d’obtenir un prêt sans apport, il est important d’essayer de négocier avec le banquier. Proposez par exemple de domicilier l’ensemble de vos revenus dans la banque si ce n’est pas fait. Autre solution, souscrire à une assurance pour la voiture ou une assurance-vie proposée par l’établissement bancaire. Ces quelques gestes peuvent parfois suffire à emporter l’adhésion de la banque, si le projet de départ est soutenable.

Vous avez aimé cette actu ? Et si vous jetiez un œil à celles-ci...

Une marque Altarea