Vous connecter ?
*champs obligatoires
16.02.21
  • Investir
La pierre, valeur refuge par excellence
Idéal pour habiter ou investir, l'immobilier neuf reste toujours attractif
Alors que les bourses dévissent et que l’incertitude sur les niveaux de rendement des SCPI planent, l’immobilier semble ne pas être impacté par la crise. Selon les professionnels, les clients sont désireux d’acheter et d’investir. Les prix poursuivent leur ascension et les taux de crédit demeurent assez bas pour attirer les investisseurs.

L’immobilier, toujours aussi attractif


Où investir en 2020 ? De nombreux investisseurs se posent cette question depuis la crise de la Covid-19. Avec plus de 5 milliards d’euros déposés sur les Livrets A en avril, la frilosité des Français pour les placements à risque se fait sentir. Le taux de rémunération de ce dernier est pourtant de 0,5% pour une inflation estimée à 1%, soit des perspectives de rendements quasi nulles. Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) de rendement, très populaires ces dernières années, voient leur attrait mis en danger par la crise, ces sociétés de gestion étant spécialisées dans l’investissement d’immobilier d’exploitation (bureaux, murs de commerce, entrepôts, hôtels…). 


Autant d’incertitudes menant les Français à épargner comme le note la Banque de France. Les dépôts bancaires entre mars et juillet 2020 atteignent ainsi le niveau record de 85,6 milliards d’euros. Pourtant, il est un placement dont l’attrait ne se dément pas : l’investissement locatif. L’ensemble des agents immobiliers, dans le neuf comme dans l’ancien, confirment une reprise spectaculaire du marché tout l’été.


L’actif immobilier plus robuste que ses concurrents


Les placements immobiliers affichent une volatilité moindre que ses concurrents. Peu importe le contexte économique, la population a toujours besoin de se loger, d’où l’intérêt d’acheter pour louer. De plus, l’immobilier ne semble pas, pour l’instant, se dévaloriser. L’agence de notation Standard & Poor’s table pourtant sur un recul des prix en France en 2020 de -1,4% et en 2021 de 0,5% avant un regain de 2,5% à partir de 2022. 


Dans les faits, la France enregistre des hausses de prix sur les trois derniers mois selon le baromètre LPI se Loger (+2,1%). De plus, le contexte bancaire demeure propice à l’investissement locatif avec des taux de crédit immobilier toujours aussi bas, estimés selon l’Observatoire Crédit Logement à 1,24% en août en moyenne, toutes durées confondues.


De nombreuses aides pour l’immobilier neuf


En matière de rendement, l’immobilier s’avère également très rentable, surtout si le bien se situe au bon endroit (une ville dynamique, près des transports et des commerces). Les perspectives de rentabilité sont stables et peuvent atteindre les 3% à plus de 6% selon les villes. Dans l’immobilier neuf, les investisseurs disposent de nombreux dispositifs mis en place par l’Etat pour améliorer leurs gains.


Il y a tout d’abord le dispositif Loi Pinel, permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt de 12%, 18% ou 21% à condition de mettre en location son bien 6 ans, 9 ans ou 12 ans, soit jusqu'à 63 000 euros de baisses d'impôts. Le dispositif, disponible uniquement dans les villes les plus tendues du pays (Bordeaux, Lyon, Marseille...) fait d’ailleurs son grand retour dans l’ouest, avec le Pinel Breton depuis le 31 mars 2020. Dans ces territoires (comme à Brest), l’appétence en immobilier neuf est toujours importante. 


Autre mécanisme intéressant, le dispositif Loi Censi-Bouvard. Ce dernier permet d’investir dans une résidence avec services (étudiantes, seniors, Ehpad) et de bénéficier d’une déduction d’impôt de 11% étalée sur 9 ans dans la limite de 33.000 euros. Des armes de chocs aidant les investisseurs à lutter contre la crise.

Une marque Altarea
Pitch Promotion
change d’identité et devient
Pitch immo
Même si notre nom et notre identité changent,
nous restons proche de vous pour aller plus loin.